Point de vigilance

11 octobre 2017

Etre adhérent EPAL, c’est aussi être rigoureux dans la gestion administrative et, notamment, pour les déclarations mensuelles. Pour mémoire, selon les termes du contrat de licence (art 5 paragraphe 2), celles-ci doivent être effectuées en ligne, au plus tard le 10 du mois suivant.

A défaut, plusieurs relances automatiques sont adressées aux adhérents qui n’ont pas validé, dans les temps, le formulaire en ligne. Pour éviter « ce rappel à l’ordre », nous les invitons vivement à anticiper cette démarche.

Une démarche des plus utiles permettant de mettre en avant le marché de la palette EPAL en France et l’implication des fabricants et des reconditionneurs français.